À la une

Pourquoi le macronisme n’est pas de gauche

Pourquoi le macronisme n’est pas de gauche

Syncrétisme entre une idée de la société organisée selon le principe de la concurrence et un étatisme protecteur, le macronisme procède d’une vision du monde qui n’est pas « de gauche ». Comme le montre Erick Pivaut, l’analyse des mots et des actes du macronisme révèle une idéologie cohérente qui s’apparente bien davantage à une forme de néolibéralisme qu’à une variante française de la social-démocratie.

Par Erick Pivaut