À la Une

Raymond Aron et la religion

Raymond Aron fut un usager sans prétention des notions communes. S'il analysa avec soin, rigueur et constance les concepts liés à l'épistémologie des sciences sociales, il fit pour le reste usage des notions reçues sans les considérer thématiquement. C'est pourquoi l'on dit volontiers qu'il n'y a pas de doctrine aronienne. En même temps, cette modestie, ou cette réticence, dessine en creux une structure d'une remarquable stabilité qu'il est possible, et éclairant, de reconstituer dans ses grandes lignes. C'est le cas pour la religion, et je partirai de là.La religion en...

Abonnement papier & numérique

De votre tablette à votre boîte à lettres, souscrivez un abonnement en trois clics !

Découvrez toutes nos offres

« La lettre du vendredi »

Tous les vendredis, découvrez les articles sélectionnés par la rédaction de la revue Commentaire, les dossiers en écho avec l'actualité