À la Une

Fausses manœuvres. Une évaluation de la politique étrangère de la France

misme le plus borné. La biographe est ici cocasse. Rosalie aurait incarné une féminité libérée, acceptant les maternités à la manière des chattes comme la conséquence normale de l'amour que son corps inspire et auquel elle consent. Sombre histoire, que Claudel a prise très au sérieux. On peut en conclure que le catholicisme français était tombé si bas que le sexe lui paraissait une montagne. La Bible : des milliers de pages du vieux Claudel, ébloui, vaticinant, se trompant, inven- REVUE DE PRESSE tant. Oreille pour le grec (Homère, Eschyle), mais pas pour l'hébreu (trop de latin). Tout de...

Abonnement papier & numérique

De votre tablette à votre boîte à lettres, souscrivez un abonnement en trois clics !

Découvrez toutes nos offres

« La lettre du vendredi »

Tous les vendredis, découvrez les articles sélectionnés par la rédaction de la revue Commentaire, les dossiers en écho avec l'actualité