Réflexions sur la politique monétaire

La littérature a relevé qu’en temps de paix, c’est l’inflation qui est considérée par les populations interrogées comme le plus grand des dangers, avant même le chômage. Déjà après la Grande Guerre, Keynes estimait que l’inflation était « l’un des événements les plus significatifs de l’histoire économique ». On peut le comprendre : « La monnaie est l’étalon qui permet de donner sa valeur à toute chose », selon Montesquieu. Comment imaginer que cet étalo

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Jacques de Larosière

Jacques de Larosière

Membre de l’Académie des sciences morales et politiques. Il a été notamment directeur du Trésor (1974-1978), directeur général du FMI (1978-1987), gouverneur de la Banque de France (1987-1993) et président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (1993-1998).