Armand Laferrère

Ancien élève de l'École normale supérieure. Industriel.

Mise à jour dans le numéro 159
Article Revue
Lectures 2017 Hiver 2017
n° 160
Trump, le catalyseur Automne 2017
n° 159
La révolution libérale en Israël et ses détracteurs Printemps 2016
n° 153
Le Moyen-Orient après l'accord nucléaire iranien Hiver 2015
n° 152
Politique extérieure américaine : l'effondrement Hiver 2014
n° 148
In memoriam: Le courage et la bienveillance de Raoul Girardet (1917-2013) Hiver 2013
n° 144
Pourquoi j'ai écrit La Liberté des hommes Printemps 2013
n° 141
Retour sur l'annonce japonaise de retrait nucléaire Hiver 2012
n° 140
Géopolitique de l'énergie : vers l'apaisement Automne 2012
n° 139
Le « moment Botul » de Régis Debray Automne 2010
n° 131
Une vérité qui dérange vraiment Hiver 2009
n° 128
Comment Obama a échoué Hiver 2009
n° 128
De l'affaire des caricatures à l'affaire Siné Été 2009
n° 126
Bush et le Protocole de Kyoto Automne 2008
n° 123
Israël Printemps 2008
n° 121
Le paradoxe du réchauffement Hiver 2007
n° 120
Victoires en Irak Hiver 2005
n° 112
Faut-il en finir avec le droit international ? Printemps 2005
n° 109
Fahrenheit 9/11 de Michael Moore : terrifiant Automne 2004
n° 107
Réplique à Pascal Boniface Été 2004
n° 106
Plaidoyer pour George W. Bush Printemps 2004
n° 105
Est-il permis de soutenir Israël ? Hiver 2003
n° 104
La fin de la civilisation des droits Printemps 2003
n° 101
Le PACS et la question homosexuelle Hiver 1999
n° 88
Le socialisme de Tony Blair Printemps 1999
n° 85
L'argument de la justice sociale Été 1998
n° 82
Droit du travail, justice de classe Printemps 1998
n° 81
Vue de Londres Printemps 1998
n° 81
L'antilibéralisme mou d'Amitai Etzioni Automne 1997
n° 79
Et si l'immigration était une question économique ? Été 1997
n° 78
Pour une augmentation de la durée du travail Hiver 1996
n° 76
La dépense publique Été 1996
n° 74
Racisme et races aux États-Unis Printemps 1996
n° 73
L'éducation nationale ou les accapareurs Hiver 1995
n° 72
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.