Un mauvais vent d’outre-Atlantique

Trois générations d’Européens, depuis la Seconde Guerre mondiale, ont pris l’habitude de voir dans les États-Unis le chef du monde libre et l’ultime espoir de la liberté. Lorsque le national-socialisme voulut écraser l’Europe, c’est l’Amérique qui nous a sauvés de ses griffes. Lorsque le communisme étouffait la moitié du continent, c’est sur l’Alliance atlantique que s’appuyaient ceux qui voulaient préserver l’espoir d’

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Armand Laferrère

Armand Laferrère

Ancien élève de l’École normale supérieure. Industriel. Dernier ouvrage paru : L’Éternité des Juifs (avec M. Sebbag, Odile Jacob, 2021).