Morand-Chardonne : match amical

Morand-Chardonne : match amical

Paul Morand-Jacques Chardonne, Correspondance. III : 1964-1968 (Édition établie par Ph. Delpuech et B. Lacarelle, annotée par L. Brisset, Gallimard, « Blanche », 2021, 1 160 pages), Paul Morand, Lettres à Pierre Benoit. (Présentées par S. Barsacq, Albin Michel, 2021, 206 pages).

On sait que la correspondance Morand-Chardonne, dont eux-mêmes n’avaient autorisé la publication intégrale que cinquante ans après leur mort, de crainte de blesser des personnes citées encore vivantes, était, aux dires des rares qui en avaient eu un aperçu, considérée comme sulfureuse. On se rappelle aussi les inévitables polémiques qui ont accompagné la parution, en 2001, du Journal inutile, « suite » de la correspondance, que Morand a tenu entre 1968, date de la mort de s

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Christophe Mercier

Christophe Mercier

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres. Critique littéraire au Figaro et aux Lettres françaises. Dernier ouvrage paru : Longtemps est arrivé (Bartillat, 2019).