Des barbares en chaire à l’université Columbia

Il y a plusieurs années que nous n’avons pas eu l’occasion de parler dans ces pages de Rashid Khalidi1, farouche défenseur de la cause palestinienne, ami intime de Barack Obama et titulaire de la chaire Edward-Saïd (!) d’études arabes modernes à l’université Columbia. En 2005, dans un éditorial intitulé « Faculty follies », nous évoquions le rejet tonitruant par Khalidi de « l’hypothèse absolument fallacieuse selon laquelle les universités seraient des forteresses

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Revue de presse n° 185".

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Roger Kimball

Roger Kimball

Directeur de la revue The New Criterion.