Barbey, d’or jamais vieilli

Barbey, d’or jamais vieilli

Barbey d'AUREVILLY, Œuvre critique, VIII, Recueils divers : Du dandysme et de George Brummell ; Les Prophètes du passé ; Victor Hugo ; Les Quarante Médaillons de l'Académie ; Goethe et Diderot ; Les Ridicules du temps ; Les Vieilles Actrices ; Le Musée des antiques ; Polémiques d'hier ; Dernières Polémiques (Édition établie par P. Glaudes et C. Mayaux, Les Belles Lettres, 2022, 1 650 pages).

L’adorable méchant L’édition monumentale et parfaite de l’œuvre critique de Barbey d’Aurevilly se poursuit, et arrive bientôt à sa fin. On ne peut que tirer son chapeau à l’éditeur qui, depuis 2004, nous donne tous les deux ou trois ans un nouveau volume, apparemment sans trop se préoccuper des ventes, qui ne sont sûrement pas énormes. On souhaiterait que tous les éditeurs aient la même opiniâtreté. Mes cahiers de Barrès (Éditions des Équateurs) s&r

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Christophe Mercier

Christophe Mercier

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres. Critique littéraire au Figaro et aux Lettres françaises. Dernier ouvrage paru : Longtemps est arrivé (Bartillat, 2019).