Singularités marocaines
et perplexités françaises

Trois crises, une même séquence Les crises diffèrent mais on assiste toujours à une même séquence : la colère marocaine éclate, et la France commence par lui donner une réponse d’attente. Celle-ci se veut rassurante mais aboutit à un pourrissement. Dans un deuxième temps, Paris reconnaît une part de légitimité aux protestations marocaines. Enfin, la France fait un geste réparateur pouvant aller jusqu’à contredire la réponse qu’elle avait initialement donnée. Cette v

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Dominique Bocquet

Dominique Bocquet

Il a été chef du service économique de l’ambassade de France au Maroc. Il enseigne à Sciences Po et à l’INSP. Dernier ouvrage paru : Pour une mondialisation raisonnée. Les révolutions discrètes de l’OCDE, La Documentation française, 2013.