Les décalages français

Apogée Petit-Dutaillis écrit qu’à la fin du règne de saint Louis, tous les ingrédients de la future monarchie absolue à la française sont déjà réunis. L’État est largement sécularisé, malgré le poids de l’Église dont il s’assure la fidélité, et, bientôt, sous Philippe le Bel, la soumission. La monarchie administrative et militaire se construit. Les Grands se rangent dans l’ordre royal. La dévotion sincère et profonde au roi de France et à sa lig

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés