Charles Dickens et les États-Unis

« Hail Colombus ! » Publié en feuilleton de 1843 à 1844, Martin Chuzzlewit est aujourd’hui considéré comme un des meilleurs romans de Dickens. Les ventes des premiers épisodes se révélèrent pourtant décevantes. Pour relancer l’intérêt, Dickens décide donc de faire voyager le héros éponyme, à court d’argent, vers l’Amérique. Au chapitre XVI, flanqué en guise de valet du sympathique et volubile Mark Tapley, Martin débarque à New York. Commence alors

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Guillaume Lagane

Guillaume Lagane

Administrateur civil au ministère des Armées, il est conseiller politique du chef d’état-major de l’armée de terre et enseigne la géopolitique. Dernier ouvrage paru : Questions internationales (Ellipses, « Optimum », 2021, 4e édition).