Michel Pébereau

Polytechnicien et diplômé de l'École nationale d'administration. Inspecteur général honoraire des Finances, a passé quinze ans au ministère de l'Économie et des Finances, à l'Inspection des finances, puis à la direction du Trésor. A quitté l'administration pour le Crédit commercial de France en 1982 et a dirigé la privatisation de deux banques : le CCF et la Banque nationale de Paris, dont il a été président-directeur général de 1993 à 2000. Après avoir réalisé la fusion de BNP et de Paribas, est devenu président-directeur général de BNP Paribas de 2000 à 2003, puis président de 2003 à 2011. Est aujourd'hui président d'honneur de BNP Paribas. A présidé l'Institut de l'entreprise et l'Institut Aspen France, ainsi que le conseil de direction de l'Institut d'études politiques de Paris jusqu'au mois de mars 2013. Est membre de l'Académie des sciences morales et politiques.

Mise à jour dans le numéro 165
Article Revue
Les préjugés en économie Printemps 2019
n° 165
L'enjeu comptable et l'Europe Hiver 2014
n° 148
La finance ne serait-elle qu'un monde virtuel ? Hiver 2011
n° 136
La banque française face au marché mondial Printemps 2002
n° 97
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.