Valéry Giscard d’Estaing :
entre les rêves et le possible
(1974-1981)

Le 9 mai 1977, trois ans après son élection, Valéry Giscard d’Estaing fit preuve d’une grande clairvoyance lorsqu’il déclara à un journaliste : « L’historien qui verrait cette période dirait : “Ce sont des gens qui ont essayé de faire quelque chose d’impossible”. » Qu’essayait-il de faire et pourquoi était-ce impossible ? L’ambition était immense : « De ce jour date une ère nouvelle de la politique française », avait-il proclamé dans son discours d’investiture

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

François de Combret

François de Combret

Ancien élève de l’ENA, magistrat honoraire à la Cour des comptes. Il rejoint à 30 ans le cabinet de Valéry Giscard d’Estaing, ministre de l’Économie et des Finances. En 1974, il l’accompagne à l’Élysée et devient secrétaire général adjoint de la présidence de la République de 1978 à 1981.