Révolution numérique et ébranlement des États

Au printemps 2007, l’Estonie, coupable d’avoir voulu déplacer une statue à la gloire de l’Armée rouge dans sa capitale, est victime de la première « cyber-attaque » de l’histoire. En septembre 2008, la faillite de la banque Lehman Brothers manque de provoquer, par un effet domino, l’effondrement du système financier mondial. En janvier 2010, dans un discours, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton érige la « liberté de connexion » en

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Pierre Buhler

Pierre Buhler

Ancien élève de l’École des hautes études commerciales, de Sciences Po Paris et de l’École nationale d’administration. Ancien professeur associé (relations internationales) à Sciences Po. A publié Histoire de la Pologne communiste ; autopsie d’une imposture (Editions Karthala, 1997).