Quelques raisons de ne pas faire grand-chose

Denys de BÉCHILLON, Quelques raisons de ne pas faire grand-chose L’initiative prise par la revue Commentaire de poser à d’anciens membres du Comité « Balladur 1 » la question de savoir quelles réformes constitutionnelles ils souhaiteraient proposer au nouveau président de la République m’a plongé dans une certaine perplexité. Le Club des juristes avait souhaité, il y a à peu près

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Denys de Béchillon

Denys de Béchillon

Agrégé de droit public, professeur à l’université de Pau, membre fondateur du Club des juristes et ancien membre du Conseil d’analyse de la société. Il a été souvent associé à la réflexion des pouvoirs publics sur des réformes importantes et a en particulier siégé au sein du comité chargé de préparer la réforme de la Constitution de la Ve République (présidé par Édouard Balladur en 2007), puis du comité chargé de réfléchir à d’éventuelles modifications du Préambule de la Constitution (présidé par Simone Veil en 2008). Il est désormais chroniqueur à L’Express.