Les limites de l’intégration libérale

Partons d’un constat qui me semble assez partagé, au-delà des clivages politiques et des divergences philosophiques : alors que la fin du xxe siècle avait été marquée par des progrès considérables de la démocratie libérale dans le monde, il semble que la période présente ébranle beaucoup des postulats sur lesquels reposait l’optimisme libéral qui paraissait dominer le monde né après la chute du communisme en Europe. La pertinence du régime libéral est remise en ques

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Philippe Raynaud

Philippe Raynaud

Directeur de Commentaire. Professeur émérite de science politique à l’université Paris-II Panthéon-Assas. Dernier ouvrage paru : Le Juge et le Philosophe (2e éd. augmentée, Armand Colin, 2020).

 

Crédits illustration : © Didier Goupy/Signatures