Le partenariat stratégique franco-russe : inutile et incertain

L’argument de la guerre froide La Russie n’est plus une menace mais un partenaire, nous dit-on. Seuls les ringards de la guerre froide pensent autrement. La France a besoin de la Russie, « pour la préservation de la paix, pour surmonter la crise », selon Nicolas Sarkozy. Elle lui fait donc confiance et on ne voit pas pourquoi elle lui refuserait la vente de quatre bâtiments de guerre de classe Mistral. « On ne peut en même temps vouloir bâtir un partenariat de paix et de s

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Françoise Thom

Françoise Thom

Agrégée de russe, maître de conférences émérite de l’université Paris Sorbonne. Dernier ouvrage paru : Poutine ou l’obsession de la puissance (Litos, 2022).