La résurrection des Hussards

La résurrection des Hussards

Génération Hussards. Nimier, Blondin, Laurent…
Histoire d’une rébellion en littérature

Marc Dambre

Perrin, 2022

432 pages

L’étiquette de « Hussards » fut lancée par Bernard Frank dans un article retentissant des Temps modernes de décembre 1952. Il s’agissait par là de désigner un groupe de jeunes écrivains déjà connus depuis plusieurs années, notamment Roger Nimier, Antoine Blondin et Jacques Laurent. Le terme venait du titre du roman de Nimier Le Hussard bleu, paru deux ans plus tôt (Le Hussard sur le toit de Giono, publié lui aussi au début des années cinquante, n’était pas loin). Bernar

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Jean-Thomas Nordmann

Jean-Thomas Nordmann

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres, professeur émérite de littérature française à l’université d’Amiens. A notamment publié : La Critique littéraire française au xixe siècle (Livre de poche, 2001).