Deux fractures électorales majeures

Mitterrand 1981, Macron 2017

L’élection de François Mitterrand L’élection de François Mitterrand à la présidence de la République marque en effet paradoxalement l’accomplissement de la Ve République, presque son aboutissement, puisque la victoire du plus violent procureur des institutions gaulliennes achève d’installer celles-ci. Le leader socialiste se glisse avec un parfait naturel dans les habits de ce monarque républicain qu’il vilipendait et la gauche légitime les institutions q

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Alain Duhamel

Alain Duhamel

Éditorialiste et essayiste, membre de l’Académie des sciences morales et politiques. Dernier ouvrage paru : Le Prince balafré. Emmanuel Macron et les Gaulois (très) réfractaires (Éditions de l’Observatoire, 2023).