Déploration d’un mécanisme inexorable

Après 1871 Les études détaillées de la crise qui s’enclenche avec l’attentat de Sarajevo ne manquent pas, leur précision factuelle n’ayant cessé d’augmenter avec le temps ; les perspectives philosophiques les plus générales ne sont pas non plus absentes du débat, et nous disposons aussi de ces grands romans qui ont pour centre l’été 1914 : l’Ulysse de Joyce, La Conscience de Zénon de Svevo, L’Homme sans qualités de Musil, et bien sûr Les

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Alexandre Adler

Alexandre Adler

Agrégé d’histoire et ancien élève de l’École normale supérieure. A enseigné l’histoire russe et les relations internationales à l’université Paris-VIII jusqu’en 1990, puis au Collège interarmées de défense jusqu’en l’an 2000. Dans son activité de journaliste, il a collaboré d’abord au quotidien Libération (1982-1992). Est devenu ensuite en 1992, le directeur éditorial de l’hebdomadaire Courrier International. Après un passage au Monde, il rejoint enfin Le Figaro en 2003, tout en assurant des chroniques quotidiennes à France Culture. Il est depuis janvier 2010 professeur associé à la chaire de géopolitique de l’université Paris-XIXDauphine. A publié de nombreux ouvrages consacrés à la géopolitique.