Georges-Henri Soutou

Membre de l'Institut, professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université de Paris-IV-Sorbonne. A publié, entre autres, L'Or et le Sang. Les buts de guerre économiques de la Première Guerre mondiale (Fayard, 1989) ; L'Alliance incertaine. Les rapports politico-stratégiques franco-allemands, 1954-1996 (Fayard, 1996) ; La Guerre de Cinquante Ans. Les relations Est-Ouest 1943-1990 (Fayard, 2001, réédité avec une postface inédite, sous le titre La Guerre froide, Pluriel, 2011) ; L'Europe de 1815 à nos jours (PUF, 2007) ; les souvenirs de son père : Jean-Marie Soutou, Un diplomate engagé. Mémoires 1939-1979 (Éditions de Fallois, 2011) et La Grande Illusion. Quand la France perdait la paix (1914-1920) (Tallandier, 2015).

Mise à jour dans le numéro 160
Article Revue
La possibilité d'une paix négociée en 1917 ? Hiver 2017
n° 160
Guerre sociale et Klassenkampf, Union sacrée et Burgfriede Hiver 2014
n° 148
Retour sur la plus grave crise franco-américaine depuis les années 60 Printemps 2014
n° 145
La France du général de Gaulle, la Turquie et l'Europe Hiver 2003
n° 104
UNE VISION ALLEMANDE DE LA SÉCURITÉ Été 1997
n° 78
Le général de Gaulle, le plan Fouchet et l'Europe Hiver 1990
n° 52
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.