Vers un nouveau modèle
d’armée français ?

La loi de programmation militaire 2024-2030

La remontée progressive des crédits affectés à la défense nationale à partir de 2017 et la publication de la Revue nationale stratégique (RNS), dans la perspective d’un rééquilibrage tenant compte de l’éventuel retour de conflits de haute intensité en Europe, ont constitué un signal important pour une armée française tournée depuis un quart de siècle vers les déploiements extérieurs. La précédente LPM (2019-2025) a ainsi amorcé ce qui a été décrit comme la troisi

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Benoît d’Aboville

Benoît d’Aboville

Ancien diplomate et conseiller maître en service extraordinaire à la Cour des comptes. Ancien consul général à New York, a été notamment ambassadeur à Prague, à Varsovie et représentant permanent à l’OTAN. Chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique à Paris.