Un communisme édulcoré

Chacun conviendra que rendre compte dans les 128 pages emblématiques de la célèbre collection « Que sais-je ? » d’un thème aussi vaste que l’Histoire du communisme est une gageure. D’autant que cette collection exige à la fois abondance d’informations exactes et synthèse pédagogique donnant un aperçu aussi complet que possible. Romain Ducoulombier s’y lance avec l’ambition affichée d’y répondre par une démarche d’« histoire global

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Stéphane Courtois

Stéphane Courtois

Historien. Directeur de recherche honoraire au CNRS, enseignant d’histoire à l’Institut catholique d’études supérieures, directeur de la revue Communisme (Éditions Vendémaire). Maître d’œuvre du Livre noir du communisme (Robert Laffont, 1997). A publié Communisme en France (ICES/Cujas, 2007), Dictionnaire du communisme (dir., Larousse, 2007), Communisme et totalitarisme (Perrin, 2009), Le Bolchévisme à la française (Fayard, 2010), (avec J.-P. Deschodt et Y. Dilas-Rocherieux) Démocratie et Révolution, 1789-2012. Cent manifestes (ICES/Cerf, 2012), Communisme 2015. La guerre des mémoires (dir., Vendémiaire, 2015) et Lénine, l’inventeur du totalitarisme (Perrin, 2017).