Retour sur « La fin de l’histoire ? »

Depuis 1989, on me pose toujours la même question : « Et alors, la fin de l’histoire ? Est-ce que X n’invalide pas votre thèse ? », X étant un événement qui s’est produit dans les affaires internationales, comme un coup d’État au Pérou ou les attaques du 11-Septembre ou une crise financière à Wall Street. Cette question émane en général de quelqu’un qui n’a pas compris le sens de la fin de l’histoire et qui n’a pas lu mon livre T

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Francis Fukuyama

Francis Fukuyama

Oliver Nomellini Senior Fellow au Freeman Spogli Institute for International Studies de l’université de Stanford et Mosbacher Director of the Center on Democracy, Development and the Rule of Law. Dernier ouvrage paru : Liberalism and Its Discontents (New York, Farrar, Straus and Giroux, 2022).