Radiographie de l’art contemporain

Nathalie Heinich, sociologue et directrice de recherche au CNRS, avait dégagé dans un précédent ouvrage « le triple jeu de l’art contemporain ». Celui-ci commence avec les artistes transgressant les frontières de l’art, continue avec les récriminations du public et débouche sur le « paradoxe permissif » : les institutions intègrent ces transgressions trop vite ou systématiquement au monde de l’art, ce qui stimule une surenchère chez les artistes. Son dernier

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Christine Sourgins

Christine Sourgins

Après des études d’histoire et d’histoire de l’art, devient conférencière au Louvre puis dans les musées de la ville de Paris pour les services pédagogiques. Aujourd’hui, est attachée culturelle, spécialisée dans l’étude de l’art dit « contemporain » et du système qu’il a engendré. A publié des articles dans diverses revues (Conflits actuels, Liberté politique, Catholica, etc.), ainsi que Les Mirages de l’art contemporain (La Table ronde, 2005). Son blog : http://sourgins.over-blog.com/