Notre frère Villon

Enfin, l’auteur de la Ballade des dames du temps jadis bénéficie de sa Pléiade à lui (il faisait jusqu’alors partie de l’anthologie, aujourd’hui épuisée, des Poètes et Romanciers du Moyen Âge), et cette Pléiade est un véritable modèle : précise, lisible, érudite sans pédantisme, elle offre un Villon accessible aux lecteurs du xxie siècle. Si Raymond Queneau, cité dans les notes, pouvait écrire en 1955 « La traduction s’impose pour presque tous le

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Christophe Mercier

Christophe Mercier

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres. Critique littéraire au Figaro et aux Lettres françaises. Dernier ouvrage paru : Longtemps est arrivé (Bartillat, 2019).