Notre ami Bachar al-Assad

Un paradigme immuable Un ami syrien, fin connaisseur des arcanes du régime de Damas, me disait récemment : « Il paraît que certains de vos hommes politiques, parmi les plus éminents, estiment qu’Assad n’est pas l’ennemi du peuple français. L’ambassadeur Delamare1, Michel Seurat2, les soldats du Drakkar3 ou les victimes de l’attentat de la rue des Rosiers4 n’étaient-ils pas français ? » J’aurais pu faire remarquer à cet ami que ses exemples

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Michel Duclos

Michel Duclos

Ancien diplomate, conseiller spécial géopolitique et diplomatie à l’Institut Montaigne. Dernier ouvrage paru : Diplomatie française (Humensis, « Alpha essai », 2024).