Luther vu de France et d’Allemagne

Matthieu Arnold : Martin Luther. (Fayard, 2017, 692 pages.) Luther : Œuvres II. (Trad. de l’allemand, Gallimard, Pléiade, 2017, 1 216 pages.) Les commémorations de la Première Guerre mondiale ont été inaugurées par le Président François Hollande en novembre 2013. Elles s’inscrivaient dans la politique mémorielle de la France (et ont coûté 215 millions d’euros). La République fédérale d’Allemagne, représentée par son Président Joachim Gauck en 2014 au H

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Thomas Maissen

Thomas Maissen

Professeur d’histoire moderne à l’université de Heidelberg depuis 2004 et depuis 2006 membre de l’Académie des sciences de Heidelberg. A été professeur invité de l’EHESS (2009), fellow de l’IAS de Princeton (2010) et codirecteur du Pôle d’excellence de Heidelberg « Asie et Europe » avant de prendre un congé en automne 2013 pour diriger l’Institut historique allemand de Paris. Parmi ses publications récentes : La Naissance de la Republic. La conception de l’État et sa représentation dans la Confédération moderne (Göttingen 2006), Histoire de l’époque moderne (Munich, 2013) et Histoire de la Suisse (5e édition 2015, à paraître en français chez Septentrion en 2018).