L’Université de la médiocrité

Le projet de loi de réforme de l’enseignement supérieur, l’agitation étudiante, l’avenir de l’Université et des grandes écoles1, autant de sujets importants sur lesquels Raymond Aron nous donne aujourd’hui son analyse, aussi bien en tant qu’universitaire qu’en tant que philosophe, sociologue et journaliste. Question. — Quel jugement portez-vous sur le projet de loi sur l’enseignement supérieur, qui suscite un important mouvement d’opp

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés