Libres propos sur l’objet et la méthode

Anne LEVADE, Libres propos sur l’objet et la méthode S’interroger, comme le propose la revue Commentaire, sur les recommandations institutionnelles qui pourraient être faites au gouvernement nommé à l’aube d’un nouveau quinquennat semble d’emblée exercice périlleux, spécialement lorsque cinq ans auparavant on a été membre du Comité Balladur, que l’on a souscrit sans réserve aux soixant

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article