L’histoire rempart de la laïcité ?

Comment penser la laïcité après les tragiques événements de 2015 ? Des attentats meurtriers ont ensanglanté Paris comme si les tueurs avaient voulu symboliquement viser au cœur d’une conscience collective, et ils doivent être lus comme un défi aussi intrusif que négationniste à l’égard d’une laïcité pensée jadis par des républicains engagés qui souhaitaient reléguer la sphère de la foi dans le privé et affirmer l’autonomie du politique transcenda

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Denis Crouzet

Denis Crouzet

Professeur d’histoire moderne (xvie siècle) à l’université Paris-Sorbonne. Directeur du Centre Roland-Mousnier (UMR 8596) et de l’Ircom. A travaillé sur les imaginaires de paix et de violence dans l’Europe du xvie siècle (Les Guerriers de Dieu, Champvallon, 2008, Dieu en ses royaumes, Champvallon, 2015, La Nuit de la Saint-Barthélemy, Perrin, 2012), et a étudié les figures de certains personnages de la Renaissance (Christophe Colomb, Michel de l’Hospital, Calvin, Nostradamus, Charles de Bourbon). Dernière publication : Au risque des guerres de Religion (avec J.-M. Le Gall, PUF, 2015).