Les élections européennes du 25 mai 2014 en France

La conjoncture politique Après la lourde défaite du Parti socialiste aux municipales de mars, le remaniement gouvernemental et le départ des écologistes du gouvernement, la situation politique restait difficile pour le pouvoir socialiste. Le PS était désorienté et le Premier ministre Manuel Valls n’a obtenu qu’une majorité relative à l’Assemblée lors du vote sur le programme de stabilité budgétaire le 29 avril1 avec 41 abstentions socialistes (sur 283 députés), le

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Pierre Martin

Pierre Martin

Politologue, chercheur associé au laboratoire Pacte, IEP de Grenoble. Il a notamment publié Crise mondiale et systèmes partisans (Les Presses de Sciences Po, 2018).