Les derniers écrits de Melville

Sous le titre quelque peu fallacieux de « Bartleby, Billy Budd et autres romans » paraît le quatrième et dernier volume de Melville en Pléiade, qui contient, outre ses deux derniers romans, Israël Potter et L’Escroc à la confiance, les six Contes de la Véranda et l’ultime « novella » laissée par Melville, et publiée après sa mort, Billy Budd. C’est sans doute la célébrité de Bartleby – l’un des Contes de la Véranda – et celle, un peu moindre, de B

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Christophe Mercier

Christophe Mercier

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres. Critique littéraire au Figaro et aux Lettres françaises. Dernier ouvrage paru : Longtemps est arrivé (Bartillat, 2019).