Le duel Churchill-Hitler

Clausewitz a décrit la guerre comme un duel. François Delpla nous rappelle combien celui qui opposa Churchill à Hitler a orienté, des prodromes jusqu’au dénouement, le cours d’un conflit qui ne se résume pas à leur inimitié, mais qui sans elle eût été tout autre. Dès 1930, à la suite des succès électoraux du NSDAP, Winston Churchill, « psychiatre spécialisé dans les maladies politiques et merveilleusement placé pour en comprendre les ressorts », comprend le nazi

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Joël Mouric

Joël Mouric

Agrégé et docteur en histoire. Prix Raymond Aron 2011. Auteur de Raymond Aron et l’Europe (PUR, 2013). Traducteur de Hans Delbrück, La Stratégie oubliée. Frédéric le Grand, Périclès, Thucydide et Cléon (Économica, 2015).