Le coronavirus n’est pas sans papiers

Corona, arbitre du mondial L’événement planétaire durable et de forte intensité marque, envahit, frappe tous les pays, toutes les sociétés, toutes les classes. Il mondialise, sans exception de rang, place, richesse, profession ou religion. C’est bien là le premier événement réellement global, mondial, total : appelé Corona, il ne couronne rien, mais il révèle beaucoup. Il effraie, fatigue, provoque, ralentit, arrête, enferme, confine, instille le doute, procure le soul

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Gil Delannoi

Gil Delannoi

Chercheur et professeur à Sciences Po. Dernières publications : La Nation contre le nationalisme (PUF, 2018) et Le Tirage au sort. Comment l’utiliser ? (Les Presses de Sciences Po, 2019).