La singularité française ?

Une chose était certaine dès mon arrivée en France comme correspondant de la Frankfurter Allgemeine Zeitung en 1986 : jamais l’expression de « la grande nation » ne ferait partie de mon vocabulaire. Cette formule un brin familière, ironique et faussement savante mais répandue parmi une certaine élite allemande suggère une complicité avec la France qui en vérité est souvent plus fantasmée que réelle. Car le Grand Siècle, la grande Révolution, la Grande Guerre ont chacun a

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Joseph Hanimann

Joseph Hanimann

Correspondant culturel à Paris pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung de 1986 à 2011, depuis pour la Süddeutsche Zeitung. Chargé de cours au département d’allemand de l’université Paris-III-Sorbonne nouvelle. Derniers livres parus : Allez la France ! Aufbruch und Revolte. Porträt einer radikalen Nation (Orell Füssli, Zurich, 2017) et Der Unzeitgenosse. Charles Péguy – Rebell gegen die Herrschaft des Neuen (Munich, Hanser, 2017).