La partie immergée de l’iceberg Littérature

Comme toute métaphore, celle-ci n’est pas « filable » longtemps, ni absolument. Je vais donc restreindre ma réflexion sur la partie immergée de l’iceberg aux seuls journaux intimes français des xixe et xxe siècles1. Il s’agit par la même occasion de tenter de soustraire à l’oubli quelques œuvres autobiographiques peu ou pas publiées : devant la masse des noms et des textes, il m’a fallu choisir à l’intérieur de quelques séries descriptives, c

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Claire Paulhan

Claire Paulhan

Elle a fondé en 1996 sa propre maison d’édition, spécialisée dans la littérature autobiographique des xixe et xxe siècles : journaux intimes, correspondances littéraires, textes autobiographiques et mémoires inédits.