La fin des syndicats est-elle souhaitable ?

L’erreur de Bernard-Henri Lévy et celle du Journal du Dimanche du 19 juillet 2009, qui magnifiait ses propos en première page : « Le PS doit disparaître », concernent la cible : le Parti socialiste. Il est vrai qu’un certain nombre de Français souhaitent la disparition du PS compte tenu de son rôle plutôt négatif dans les deux grandes composantes d’un pays : l’expansion économique et l’harmonie sociale. Effectivement, il n’est pas trop difficile

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Yvon Gattaz

Yvon Gattaz

Ingénieur de l’École centrale de Paris, il crée en 1952, avec son frère, la Société Radiall pour la fabrication de composants électroniques, affaire aujourd’hui dirigée par son fils, mais dont il est resté président du conseil de surveillance. Il fut président du MEDEF (CNPF) de 1981 à 1986. Doyen d’élection de l’Académie des sciences morales et politiques depuis 2013. Derniers ouvrages publiés : La Moyenne Entreprise (Fayard, 2002) ; Mes vies d’entrepreneur (Fayard, 2006) et La Seconde Vie (François Bourin Éditeur, 2010) et Économiquement vôtre (Cherche Midi, 2018).