La fin de trois légendes

Fin d’une légende : la faiblesse du Président1. La résolution avec laquelle Giscard poursuit sa route depuis trois ans fait justice de cette accusation. Les conditions dans lesquelles le succès a été obtenu, le ton de ses discours en donnent la preuve. Cette victoire est la sienne et elle a été acquise dans son style, à son heure, et sur ses objectifs. On énumérera plus tard tous les conseils qui lui avaient été donnés et qu’il a eu la sagesse, l’in

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article