La fiction de la république représentative

La pratique démocratique repose sur une série de fictions, faute desquelles elle ne saurait fonctionner [1] : sens du vote, règle de la majorité, respect de l’État de droit et des institutions qui l’organisent. Or la crise actuelle n’est pas seulement sociale, et même politique, comme lors des précédentes manifestations contre les réformes des retraites ; elle révèle l’affaiblissement de ces fictions nécessaires à la république représentative. La légitimité inst

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Revue de presse n° 182".

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Dominique Schnapper

Dominique Schnapper

Directrice d’études à l’EHESS. Membre honoraire du Conseil constitutionnel. Dernier ouvrage paru : Les Désillusions de la démocratie (Gallimard, 2024).