Jack London redécouvert

En cinquante ans, Jack London est passé de la Bibliothèque verte à la Pléiade, du stade de « romancier pour la jeunesse », auteur de récits d’aventures (pour les garçons) et de récits animaliers (pour les filles), à celui, sinon de « classique américain », du moins d’auteur suffisamment respectable pour être publié sous la célèbre reliure (il est vrai

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Christophe Mercier

Christophe Mercier

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres. Critique littéraire au Figaro et aux Lettres françaises. Dernier ouvrage paru : Longtemps est arrivé (Bartillat, 2019).