Hume, Einstein et Schlick

En 1936, Schlick mourut à quarante-huit ans assassiné par un étudiant nazi de l’université de Vienne. De son œuvre de philosophe et d’épistémologue la Théorie générale de la connaissance est enfin bel et bien traduite en français. On doit se réjouir de cet événement, car il s’agit d’un des grands livres de philosophie du siècle dernier. Le fait qu’il ait fallu attendre presque un siècle pour voir traduit un livre écrit en 1918 demeure néanmoins un

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Gil Delannoi

Gil Delannoi

Chercheur et professeur à Sciences Po. Dernières publications : La Nation contre le nationalisme (PUF, 2018) et Le Tirage au sort. Comment l’utiliser ? (Les Presses de Sciences Po, 2019).