En souvenir de Thérèse Delpech

Avec Thérèse Delpech, une amitié de trente ans avait grandi et s’était fortifiée au long d’une conversation devenue une part très précieuse de ma vie. J’ose penser que nos échanges presque quotidiens, dans les dernières années de Thérèse, se mêlèrent à ceux de tous ses amis pour affermir chez elle cet immense courage que nous devinions à peine, ignorants que nous étions de l’extrême gravité de son mal, rassurés à tort par cette sérénité accueillant

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Jérôme Dumoulin

Jérôme Dumoulin

Il compta, au début des années 1970, au nombre des jeunes assistants de R. Aron, et fit carrière dans la presse d’opinion (L’Express, Le Figaro, Le Nouvel Économiste…) jusque à la fin du siècle dernier. Il se consacra ensuite à l’écriture. Derniers ouvrages parus : Divagations sur la fin des temps (Grasset, 2010) ; Faux Profil (Grasset, 2012) ; Les Entrées maritimes (Amazon, 2015).