Éloge de la retenue

Que mes amis soient homosexuels ou hétérosexuels, qu’ils me fassent des confidences ou non, j’ai toute ma vie couvert d’une impassibilité protectrice leurs secrets amoureux. Cette retenue devant le domaine privé d’autrui manque fort, je l’ai souvent déploré, dans les milieux où on s’attendrait le plus à la trouver : le « grand monde », le « jet-set », censé perpétuer le savoir-vivre aristocratique et qui pourtant fourmille de pipelettes vulg

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article