EDF : entre crise et nostalgie de l’âge d’or

Indicateurs au rouge La moitié du parc des centrales à l’arrêt pour faits détectés de « corrosion sous contrainte », au point qu’on se demande si les Français parviendront à passer l’hiver sans mourir de froid. Recrutement en urgence d’équipes de soudeurs à l’étranger, humiliant pour une entreprise qui se veut d’ingénieurs. Mouvements de grève d’une intensité pas vue depuis longtemps, y compris dans les centrales nucléaires. Hausse brut

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article

Thèmes abordés

Christian Stoffaës

Christian Stoffaës

Ingénieur général des Mines, ancien directeur de la prospective et des relations internationales d’EDF, ancien chargé de mission auprès du ministre de l’Industrie Alain Madelin, auteur du premier rapport sur la dérégulation de l’énergie.