Duras en Pléiade

Quinze ans après sa mort, Marguerite Duras est « pléiadifiée », une édition impeccable, intelligemment construite, qui essaie de rendre justice à chaque texte, de le resituer dans l’ensemble de l’œuvre, qui n’accumule pas les notes inutiles, et ne sombre pas dans l’hagiographie bêtifiante (à ceci près que, porté par son enthousiasme, l’éditeur crédite Duras d’avoir été la première, avec Hiroshima mon amour, à avoir publié le texte d’

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Christophe Mercier

Christophe Mercier

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres. Critique littéraire au Figaro et aux Lettres françaises. Dernier ouvrage paru : Longtemps est arrivé (Bartillat, 2019).