Constantes franco-russes

On voit que, si la puissance russe a servi la France en 1815 et en 1914, la France a quand même plutôt pâti que bénéficié de ses rapprochements successifs avec la Russie, par quoi elle fut souvent trompée, souvent trahie et presque toujours déçue. Pierre IV trahit la France au profit de la Prusse et nous fait perdre la guerre de Sept Ans. Alexandre Ier trahit Napoléon au profit de la Prusse qu’il sauve et nous fait perdre l

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article