Claude Simon : un écrivain essentiel et solitaire

Des nécessités absolus Venons-en aux romans contenus dans ce tome II. Hormis Les Corps conducteurs et Leçon de choses, exercices de style indissociables de Triptyque (contenu dans le tome I), et L’Invitation, amusant mais un peu vain récit d’un séjour en URSS, il s’agit de réussites absolues, dans lesquelles fonctionne à plein la magie de la prose de Simon. L’Herbe (1958) (son deuxième « vrai » roman, une fois écartés les quatre premiers considérés comme

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Christophe Mercier

Christophe Mercier

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé des lettres. Critique littéraire au Figaro et aux Lettres françaises. Dernier ouvrage paru : Longtemps est arrivé (Bartillat, 2019).