Bach et Mozart

L’art de Bach et celui de Mozart me sont familiers et indispensables depuis si longtemps que j’essaie maintenant de comprendre pourquoi, plus que toute autre, ces deux musiques me nourrissent, me divertissent, m’exaltent, me soignent, me calment, et même m’endorment s’il le faut. Ampleur Bach sait allier les contraires, aller d’un bout à l’autre, se tenir sur deux pieds et la tête au ciel : solidité et sublime, prosaïque et mystique, danse et conte

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article
Gil Delannoi

Gil Delannoi

Chercheur et professeur à Sciences Po. Dernières publications : La Nation contre le nationalisme (PUF, 2018) et Le Tirage au sort. Comment l’utiliser ? (Les Presses de Sciences Po, 2019).