Pierre Morel

Est entré au Quai d'Orsay en 1971. Directeur des Affaires politiques en 1985-1986, conseiller diplomatique à la présidence de la République en 1991-1992, puis ambassadeur de France à Moscou de 1992 à 1996 ; à Pékin de 1996 à 2002 ; près le Saint-Siège de 2002 à 2005. De 2006 à 2012, il est représentant spécial de l'Union européenne pour l'Asie centrale, ainsi que pour la crise en Géorgie de 2008 à 2011. Depuis 2012, il dirige l'observatoire Pharos du pluralisme des cultures et des religions (www.observatoirepharos.com).

Mise à jour dans le numéro 160
Article Revue
Une introduction à la Chine moderne Hiver 2017
n° 160
Une lucidité raisonnée Printemps 2017
n° 157
Ces guerres qui ne devaient pas éclater Hiver 2014
n° 148
« Le fugitif, l'impondérable, l'effet des regards et des émotions » Printemps 2012
n° 137
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.