Marie-Jean Vinciguerra

Agrégé de l'université (Italien). Inspecteur général de l'Éducation nationale honoraire. Conseiller culturel en Thaïlande, Colombie, Haute-Volta (1963-1974). Conseiller technique (cabinets de J. Pelletier, Christian Beullac [1978-1981], Michèle Alliot-Marie, René Monory [1986-1988]). Conseiller régional (1982-1984) et territorial à l'assemblée de Corse (1998-2004). La Corse et l'Italie inspirent son œuvre de poète, dramaturge, romancier, historien (Kyrie Eleison, La Marge, 1991), La Veuve de l'écrivain (DCL, 2005, prix du Salon du livre insulaire d'Ouessant), Bastion sous le vent (éd. Colonna 2011), Chroniques littéraires (éd. Piazzola 2010), Hölderlin et Paoli (Bastia, Materia Scritta, 2006), Le Mémorial des Corses (tome VII en co-direction avec J.-M. Arrighi Albiana, 1999), Joseph Garibaldi. Héros des deux mondes. Un insulaire franc-maçon (Bastia, Anima corsa, 2007).

Mise à jour dans le numéro 156
Article Revue
Le père caché du Raïs Hiver 2016
n° 156
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.